Le Canada entre dans l’histoire : les faillites sont en chute!

pro-tip_fr En ce qui concerne les nouvelles économiques, plusieurs conviennent que c’est une bonne chose que le nombre de faillites personnelles au Canada a diminué de plus de 19 % depuis 2011.  Le Bureau du surintendant des faillites, la division d’Industrie Canada qui réglemente les insolvabilités, rapporte également que le montant déclaré de la dette par les consommateurs en faillite a chuté de 22 % au cours de cette même période, de 8,6 G$ à 7 G$.  Ceci ne semble avoir aucun sens : comment est-ce possible quand nous savons que les consommateurs canadiens sont plus endettés que jamais et que plusieurs sont confrontés à des difficultés financières?

Pour la première fois dans l’histoire du Canada, les propositions de consommateur surpassent les faillites personnelles.  La somme globale de la dette déclarée par les Canadiens qui ont déposé une proposition de consommateur ou déclaré une faillite personnelle a tourné autour de 14 G$ depuis 2011.  En 2015, les propositions de consommateur représentaient 7,1 G$ de cette dette, comparé à 7 G$ pour les faillites personnelles.  Ceci est un tournant décisif.

L’endettement des consommateurs continue à grimper, mais la faillite occupe maintenant le deuxième rang, derrière la proposition de consommateur, en cas de situations précaires qui exigent l’implication d’un syndic autorisé en insolvabilité (SAI).  Seul un SAI peut déposer des propositions de consommateur et des faillites au Canada.  Il est important de souligner que les SAI chevronnés sont en mesure d’offrir des conseils pour gérer un endettement excessif comme un refinancement hypothécaire, une consolidation de prêts, la structuration de prêts familiaux, ainsi que la liquidation d’actifs pour rembourser la dette, etc.  Les SAI devraient être votre premier choix lorsque vous devez gérer un endettement excessif.

Les propositions de consommateur ont pris les devants pour une simple raison : bien que les consommateurs continuent d’augmenter leur niveau d’endettement pour payer des maisons, des véhicules, des provisions et des dépenses associées au mode de vie, la plupart sont en mesure de rembourser la dette.  Pour ceux qui ne peuvent faire des paiements mensuels, la faillite n’est pas la seule option.  Les propositions de consommateur sont un outil qui s’est avéré très efficace pour gérer l’endettement excessif.  Un SAI chevronné vous aidera à prendre une décision éclairée.

Dès qu’un SAI entre en scène, une personne trop endettée est en mesure de voir clairement quelles sont les options disponibles.  Le SAI préparera un budget pour établir des frais de subsistance justes et raisonnables basés sur les circonstances familiales de la personne (célibataire, marié, nombre d’enfants, problèmes de santé, loisirs, etc.)  Le SAI prendra également en compte tout bien réel, véhicule, investissement ou autre actif disponible pour aider à rembourser ou à réduire la dette.

Les propositions de consommateur ont également fait beaucoup de chemin du point de vue du créancier.  Une proposition bien rédigée et remboursable dans un délai raisonnable (maximum de 5 ans) devrait se traduire par un meilleur rendement qu’une faillite.  Les créanciers doivent s’abstenir de toute mesure de recouvrement lorsque la proposition est en place, mais ils savent que le SAI s’assurera que les modalités de paiement sont respectées dans les délais prescrits.  Un SAI concevra une proposition qui fera l’affaire du consommateur et du créancier.

Si vous avez besoin d’aide pour votre plan ou que vous êtes accablé par un stress lié à l’endettement, demander de l’aide est un signe de force et c’est la chose intelligente à faire.  Demander de l’aide le plus tôt possible est toujours mieux.  Appelez Doyle Salewski dès aujourd’hui pour votre consultation gratuite et sans obligation.  Vous ne le regretterez pas.

© 2017 Doyle Salewski Inc. -Loi sur la faillite et l’insolvabilité- Tous droits réservés.